Éthique et déontologie

PRÉFACE

Pour une raison pratique, le genre masculin est utilisé dans le texte. Il doit être compris de la même façon au féminin.

Le code de déontologie est, avant tout, d’exprimer, d’affirmer et de promouvoir certaines valeurs, certains principes d’ordre moral d’une profession où les personnes à qui il s’adresse sont engagées.

Le but d’un code de déontologie est d’encadrer la pratique professionnelle de la Pression Dirigée et de l’Énergie Dynamique afin que les membres adhérants agissent en conformité avec ce qui y est prévu.

La violation de tout article de ce code par un membre constitue un acte dérogatoire à l’honneur et la dignité de la pratique de la Pression Dirigée et de l’Énergie Dynamique et de l’Association des Naturothérapeutes et Thérapeutes en Pression Dirigée et Énergie Dynamique.

 

DÉFINITION D’INTERPRÉTATION

LES DÉFINITIONS CI-DESSOUS INDIQUÉES SONT UTILISÉES DANS LE PRÉSENT CODE DE DÉONTOLOGIE :

–       Thérapeute : Personne ayant complétée la formation en Pression Dirigée et ou Énergie Dynamique.

–       ANTPDED : Association des Naturothérapeutes et Thérapeutes en Pression Dirigée et Énergie Dynamique.

–       Client : Personne qui a reçu, qui reçoit ou recevra des séances d’un membre de l’Association.

–       Membre : Thérapeute détenant un certificat d’appartenance et qui est inscrit à l’Association.

 

1.      DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Chaque thérapeute/membre doit orienter sa pratique professionnelle sur les principes suivants :

1.1    Alimenter sa profession, par son désir d’être authentique et d’apporter un mieux-être à son client, en répondant à ses besoins physique, mental et émotionnel.

1.2    Respecter la confidentialité de l’information reçue de son client.

1.3    Utiliser les normes d’éthiques, énoncées dans le présent code afin d’orienter les interrelations avec le public, la clientèle, les confrères et consoeurs, les intervenants de la santé, en établissant des normes d’ordre moral pour assurer la protection de tous et de toutes.

1.4    Adhérer à l’ANTPDED, comme membre en règle, signifie être soumis au présent code.

1.5    Désirer s’affilier à l’ANTPDED, sous-entend la volonté arrêtée de se conformer au présent code.

1.6    Omettre de respecter une et/ou plusieurs normes établies dans le code, entraîne l’exclusion du membre de l’ANTPDED ou sa suspension temporaire.

1.7    Le thérapeute ne doit pas dire ou suggérer à son client de cesser toute médication, chimique ou non, prescrite par un médecin ou un professionnel de la santé.

 

2.      RESPONSABILITÉ DU THÉRAPEUTE/MEMBRE

2.1    Pratiquer avec le but de contribuer à l’amélioration du mieux-être du public, en général, et de ses clients, en particulier.

2.2    Exercer sa profession, de façon « irréprochable », aux plans physique, mental et émotionnel. En aucun temps, il ne doit tirer profit de l’état d’ignorance et/ou de la vulnérabilité du client. Il ne doit pas intervenir dans la vie personnelle de son client.

2.3    Contribuer au perfectionnement de la Pression Dirigée et de l’Énergie Dynamique par une étude continue de son art.

2.4    Afficher une conduite « irréprochable » et, si un collègue a une conduite qu’il juge indigne de la profession, en informer l’ANTPDED.

2.5    Être en pleine possession de ses facultés lors de sa pratique professionnelle.

2.6    Être honnête et professionnel dans ses messages publicitaires et n’émettre aucune promesse de guérison ou autre.

2.7    Éviter toute discrimination envers la personne quelle que soit sa race, sa condition sociale, sa religion, sa nationalité.

2.8    Être disponible, dans la mesure de ses capacités, pour aider une personne dans le besoin et qui fait appel à ses connaissances.

 

3.      RESPONSABILITÉ ENVERS LE PUBLIC

3.1    Toute publicité écrite et/ou verbale doit être faite au nom du thérapeute, engageant sa seule responsabilité et non celle de la profession et/ou de ses consoeurs et confrères et de l’ANTPDED.

3.2    La promotion de la vente de produits ne doit pas se faire au détriment de la qualité de la consultation Naturothérapie en Pression Dirigée et Énergie Dynamique. La vente de produits doit être un service à la clientèle.

3.3    Même chose en ce qui concerne l’achat et/ou la vente d’articles, d’accessoires, d’appareil et/ou de livres pour son bénéfice personnel ou pour une tierce personne.

3.4    Dans l’exercice de ses fonctions, le thérapeute doit tenir compte de l’ensemble des conséquences que peuvent avoir ses recherches et ses travaux sur la communauté.

3.5    Le thérapeute invité par les médias à représenter publiquement l’ANTPDED, la Pression Dirigée et l’Énergie Dynamique, doit s’en tenir à informer le public, avec honnêteté et exactitude, sur les méthodes généralement admises au sein de la profession.

 

4.      RESPONSABILITÉ ENVERS LA CLIENTÈLE

4.1    Collaborer au maximum, grâce à son savoir et « savoir-faire », à l’amélioration du mieux-être de ses clients.

4.2    Savoir reconnaître la limite de ses connaissances, compétences et référer, au besoin, dès la première consultation et/ou lorsque l’on reconnaît ses limites professionnelles. Dans le doute, prendre conseil auprès d’un autre thérapeute professionnel ou un professionnel de la santé.

4.3    Contribuer, par chacun de ses actes posés dans la pratique, à l’amélioration du mieux-être de ses clients.

4.4    Éviter d’influencer, de quelque façon que ce soit, son client concernant ses choix reliés à une médecine douce ou traditionnelle et respecter les valeurs et habitudes de vie de son client.

4.5    Se réserver le droit de refuser un client, excepté dans un cas d’urgence.

4.6    Référer certains clients à d’autres sources de conseils, incluant un professionnel de la santé, lorsque ses compétences ne peuvent répondre à certains besoins spécifiques pour le bien-être du client.

4.7    Respecter la confidentialité de l’information reçue pendant les consultations et ne la dévoiler qu’avec l’autorisation, par écrit, de la personne concernée, excepté si la loi l’exige.

4.8    Le membre doit établir et maintenir une relation de confiance mutuelle avec son client. À cette fin, le thérapeute doit notamment :

a)      s’abstenir de solliciter son client pour quelque cause que ce soit;

b)      s’abstenir de pratiquer sa profession de façon impersonnelle;

c)       respecter les limites physiques, mentales et émotionnelles du client;

d)      respecter les règles de bases de l’hygiène personnelle afin de ne pas indisposer son client;

e)      mener ses entrevues de manière à respecter l’échelle des valeurs et les convictions personnelles de son client lorsque ce dernier l’en informe;

f)       préserver la relation de confiance mutuelle déjà existante entre les compagnies d’assurances et les thérapeutes. Ainsi, il est interdit d’émettre des reçus de réclamations à ses proches, c’est-à-dire conjointe et conjoint de même que ses enfants demeurant à la même adresse;

g)       s’abstenir d’émettre un ou des reçus aux fins d’assurances à un client qui achète un certificat-cadeau ou au bénéficiaire dudit certificat.

4.9    S’intéresser au mieux-être du client de façon prioritaire, dans la pratique de la Pression Dirigée et de l’Énergie Dynamique.

4.10 Considérer le principe que la personne peut s’autoguérir. Ainsi, le thérapeute ne peut prétendre guérir d’aucune façon.

4.11 L’ANTPDED définit le harcèlement sexuel comme suit : toutes attitudes, comportements, attouchements, paroles, regards, insinuations et/ou blagues à connotation sexuelle durant une consultation en Pression Dirigée et en Énergie Dynamique.

Les règlements du code interdisent toutes attitudes, comportements, attouchements, parole, regards, insinuations et/ou blagues à connotation sexuelle durant les consultations en Pression Dirigée et en Énergie Dynamique et/ou à l’extérieur des consultations, aussi longtemps que la personne demeure son client.

Les règlements du présent code interdisent toutes formes de relations entre le thérapeute et son client aussi longtemps que la personne demeure client.

De plus, le thérapeute doit être conscient que la relation thérapeutique-client peut engendrer des besoins ou des désirs d’ordre sexuel ou autre, tant chez le client que chez le thérapeute. Les relations et activités sexuelles sont en contradiction avec l’éthique professionnelle et sont donc interdites tant et aussi longtemps que le client a recours aux services du thérapeute. Dans le même ordre d’idées, le thérapeute ne peut établir de liens intimes ou amoureux avec le client pendant la durée de la relation professionnelle, d’avoir une relation sexuelle avec un client, initiée ou non par le client, comprenant une relation sexuelle complète ou non, la masturbation ou tout contact génital, oral ou anal.

4.12 Répondre aux besoins spécifiques du client sans poser une multitude d’actes inappropriés et/ou disproportionnés dans l’exercice de sa profession et ou dépassant sa réelle compétence.

 

5.      DOSSIER / CONFIDENTIALITÉ

5.1    Voici l’énumération d’éléments essentiels que doit contenir un dossier de consultation :

–       nom / sexe / âge / adresse / numéro de téléphone;

–       dates des consultations;

–       nature de la séance;

–       bilan de santé.

 

6.      PROCÉDURE DE DISCIPLINE

6.1    Toute plainte reçue à l’ANTPDED est dirigée sans délai au comité de discipline, lequel est composé de trois membres du comité exécutif.

6.2    Toute plainte doit être écrite et signée avant d’être acheminée à l’ANTPDED.

6.3    Un accusé de réception est émis sans délai au plaignant et au membre concerné.

6.4    Les deux parties en cause seront reçues séparément par le comité de discipline, dans le mois qui suit la réception de la plainte.

6.5    La procédure d’instruction de la plainte est déposée.

6.6    La procédure de décision finale est prononcée à l’intérieur des trois (3) mois qui suivent la réception de la plainte.

6.7    La sanction peut aller de quelques mois de suspension à titre de membre de l’ANTPDED à la radiation complète à vie.

6.8    Advenant qu’un membre ne respecte pas les règlements de ce code, l’ANTPDED fera parvenir un avis écrit, par poste recommandée, par courriel ou par huissier, à celui-ci pour l’aviser qu’il a dix (10) jours pour redresser la situation, si les circonstances le permettent, sinon son adhésion sera annulée sans remboursement.

6.9    Advenant que l’ancien membre ne réponde pas dans les dix (10) jours et continue de s’annoncer comme membre de l’ANTPDED, il sera passible de pénalité de 1 500 $ qu’il devra payer sans délai à l’ANTPDED, en plus de s’exposer à des poursuites civiles devant les tribunaux.

 

OCTOBRE 2012. Des modifications peuvent être apportées sans préavis.